Imeglimine - Japon et Asie

Essais cliniques

Nos essais cliniques de phase 1 au Japon ont généré des données positives permettant une accélération du développement rapide de phase 2. Le programme de phase 3, intitulé programme TIMES, a été lancé au cours du quatrième trimestre 2017 par Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma.

Phase 1

Le design de cette étude était similaire à celui de notre étude de phase 1 conduite chez des patients caucasiens, incluant, dans les 2 études, des doses uniques et répétées, croissantes, d'Imeglimine. Toutes les doses ont été bien tolérées, sans effet indésirable grave (EIG). Le profil pharmacocinétique a été similaire entre les deux groupes ethniques.

Phase 2

Les premiers résultats de l'étude de phase 2b menée au Japon chez 299 patients ont été publiés en mai 2017. L'étude, conduite de manière randomisée, en double aveugle, et évaluant l'Imeglimine administrée deux fois par jour pendant 24 semaines en comparaison à un placebo, a mis en évidence une efficacité proportionnelle à la dose sur deux marqueurs clés du contrôle glycémique.

A 24 semaines, la réduction du taux d'hémoglobine glyquée (HbA1c), critère d'évaluation principal de l'étude, s'est révélée statistiquement significative en comparaison au placebo (p<0,0001). Cette réduction d'HbA1c était égale à 0,52%, 0,94% et 1,00%, respectivement avec les doses de 500 mg, 1 000 mg et 1 500 mg.

Après 24 semaines de traitement, la baisse de la glycémie à jeun, critère d'évaluation secondaire clé de l'étude, était statistiquement significative avec les deux doses les plus élevées d'Imeglimine de 1 000 mg et 1 500 mg (p<0,0001) en comparaison au groupe placebo.

Dans cette étude, l'Imeglimine a démontré un profil général de tolérance et de sécurité d'emploi très favorable, les événements indésirables étant similaires à ceux observés dans les programmes de phase 1 et 2 menés aux États-Unis et en Europe.

Pour plus d'informations sur la phase 2b menée au Japon, cliquez ici pour lire le communiqué de presse

Design de l'étude de phase 2b de l'Imeglimine

Phase 3

TIMES (Trials of IMeglimin for Efficacy and Safety), le programme de Phase III de l’Imeglimine pour le traitement du Diabète de type 2 au Japon, comprendra trois études pivotales portant sur environ 1.100 patients. Le programme TIMES comprendra les trois essais suivants, chacun effectué avec la dose de 1.000 mg administrée deux fois par jour:

TIMES 1 : l’étude de phase III de 24 semaines randomisée, en double aveugle et versus placebo, vise à évaluer l'efficacité, l'innocuité et la tolérance de l'Imeglimine chez des patients japonais atteints de diabète de type 2. La baisse de l’hémoglobine glyquée (HbA1c) sera le  critère principal d’évaluation. Les critères d'évaluation secondaires de l'essai intègreront d'autres paramètres glycémiques et non glycémiques standard.

TIMES 2 : l’étude de phase III de 52 semaines en ouvert et en groupes parallèles vise à évaluer l'innocuité et l'efficacité à long terme de l'Imeglimine chez des patients japonais diabétiques de type 2. Dans cette étude, l’Imeglimine sera administrée par voie orale en monothérapie ou en association avec des médicaments antidiabétiques existants, incluant un inhibiteur de la DPP4, un inhibiteur de SGLT2, un biguanide, un sulfamide hypoglycémiant et un agoniste du récepteur du GLP1.

TIMES 3 : l’étude de phase III de 16 semaines, randomisée, en double aveugle versus placebo avec une période d'extension de 36 semaines en ouvert, vise à évaluer l'efficacité et l'innocuité de l’Imeglimine en association avec l'insuline chez des patients japonais souffrant de diabète de type 2 associé à un contrôle glycémique insuffisant par insulinothérapie.

Croissance

Environ 4 milliards de dollars par an avec un taux de croissance annuel moyen de 18% (2008-2012)

Le Japon est le deuxième plus gros marché des laboratoires pharmaceutiques, avec un chiffre d'affaires d'environ 4 milliards de dollars, chiffre qui devrait être porté à 6 milliards de dollars en 2020*. Le marché japonais est considéré comme offrant des conditions d'accès particulièrement favorables et se caractérise par une prise de part de marché rapide des nouveaux produits innovants. Les médicaments antidiabétiques autorisés précédemment par la PMDA ont été évalués dans le cadre de programmes d'essais cliniques de phase 3 réalisés sur environ 1 000 patients. Au Japon, les études de morbi-mortalité cardiovasculaire ne sont pas requises par les autorités réglementaires pour l'enregistrement de nouveaux médicaments antidiabétiques.

*Decision Resources, septembre 2014

Cibler le traitement de première intention au Japon

L'Imeglimine est un candidat médicament premier dans sa classe au Japon. S'il est approuvé par la PMDA, l'Imeglimine aura l'opportunité de devenir un traitement de première intention dans le marché antidiabétique oral.

Notre stratégie de développement et de commercialisation

Sumitomo Dainippon Pharma est notre partenaire stratégique pour de développement de l’Imeglimine au Japon, en Chine et dans d'autres pays d'Asie. Pour le Japon, Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma co-développent le programme de phase 3, qui sera financé par Sumitomo Dainippon. Sumitomo Dainippon Pharma commercialisera l’Imeglimine sur ce marché. En Chine, en Corée du Sud, à Taïwan et dans neuf autres pays d'Asie du Sud-Est dont l'Indonésie, le Vietnam, la Thaïlande, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Birmanie, le Cambodge et le Laos, Sumitomo Dainippon Pharma agira et pilotera seul le développement et la commercialisation de l'Imeglimine.